Netlinking : la définition

Le Netlinking est une méthode de tissage de liens entre sites Web pour développer et multiplier le nombre de liens hypertextes menant vers votre site depuis des sites dont les visiteurs correspondent au public visé (Backlinks).

Le netlinking peut se faire par échange de liens. Dans ce cas, vous acceptez d’insérer sur votre site Web un lien pointant vers un autre site et son webmaster accepte de faire de même.

Cette technique permet d’améliorer le positionnement dans les moteurs, suivant la qualité des liens retour obtenus (PageRank). Elle permet aussi d’augmenter significativement la popularité et le nombre de visiteurs directement de site à site.

Le netlinking peut aussi se faire par des liens payants. Tout  utilisation massive de cette technique est aisément repérée et prise en compte par les moteurs.

Néanmoins, le netlinking étant indispensable pour la fréquentation et le référencement d’un site, n’hésitez pas à solliciter les sites qui ont activités complémentaires des vôtres.

 

Netlinking

Le netlinking consiste à promouvoir son site auprès d’autres sites internet. C’est ce qu’on appelle une politique d’échange ou de collecte de liens. Pour cela il existe plusieurs méthodes, l’échange de liens avec d’autres sites, l’inscription dans les annuaires, la création d’articles pour les blogs,… Le netlinking est une phase indispensable dans le référencement d’un site.

Keyword-Stuffing ou bourrage de mots clés : la définition

La pratique du keyword-stuffing consiste à intégrer un très grand nombre de fois un mot clé sur une page. Cette répétition est souvent invisible pour les visiteurs et les mots clés ne sont là que pour améliorer le positionnement d’un site sur les moteurs de recherche.

Ce procédé est sanctionné par les moteurs et vaut à la page concernée de goûter au « Bac à Sable »

Out of box : la définition

Format publicitaire où le support n’est pas un bandeau ou un bannière mais un ou plusieurs objets traversant la fenêtre du navigateur.

L’impact en est fort car le visiteur est surpris mais sa mise en place est délicate. La répétition d’un « Out of the box » peut devenir rapidement agaçante pour le visiteur.

Workflow : la définition

Le Workflow ou « flux des travaux » est la représentation d’une suite de tâches ou opérations à accomplir dans un processus métier. Il décrit une suite logique des tâches permettant le passage du produit, du document, de l’information, etc., d’une étape à une autre. On utilise aussi « Flowchart ».

Cet enchaînement logique et automatisé décrit et permet de valider les différentes opérations et étapes d’une tâche complexe. La mise en oeuvre d’un Workflow permet de traiter plus rapidement et à moindre coût une commande client sur un extranet.

Le Workflow management  est une technique de management basée sur la modélisation des processus et l’utilisation du Workflow.

Parfois imposé dans une organisation d’entreprise, le Workflow tend à trop formaliser le travail de chacun dans le fonctionnement de la structure. Il est perçu comme trop rigide. En l’absence d’autonomie de décision, l’acceptation par les exécutants est souvent difficile car ils s’estiment emprisonnés dans un processus plutôt qu’acteurs dans le travail.

Html ou HyperText Markup Language : la définition

Langage de mise en forme et de programmation utilisé pour créer des pages Internet.

Ce langage, créé par Tim Berners-Lee vers 1989 ou 1990, permet en particulier de créer des liens hypertextes. Il utilise des balises permettant de structurer les textes. Il nécessite un navigateur pour la visualisation des pages. C’est le langage de référence pour la création de pages sur le Web.

Duplicate Content ou duplication de contenu : la définition

Tout contenu de page web recopiée d’une autre peut subir la pénalisation du Duplicate Content. Une page qualifiée de Duplicate Content (Vol de contenu) voit son positionnement fortement dégradé.

Si une même page est accessible sur deux adresses différentes, les moteurs tenteront de trouver la plus légitime, ou bien n’en proposeront aucune, faute de pouvoir choisir. Ainsi, la duplication de contenu est devenu un facteur de déréférencement.

Attention, le duplicate content peut être créé par des flux rss puisqu’ils reprennent en partie des textes de news.